Nightmare

Venez vivre votre pire cauchemar...
 

Partagez | .
 

 Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Matthew D. Snow
Je suis un(e) sorcier(e)

Emploi/Maison : Sans emploi, pour le moment

Rappeltout
Niveau Riddikulus: 2
Epouvantards vaincus : 0
Peur: "Peur de lui même..." a cause de sa nature lycan.
MessageSujet: Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]   Lun 14 Oct - 16:04

Matthew venait de se lever. Il était assit sur le bord de son canapé convertible. Son appartement était trop petit pour avoir un lit normal. Donc tout les matins, il devait le replier, mettre la couverture dans le placard avec les coussins. Il lui arrivait le plus souvent de le laisser comme il était. Il ne réservait jamais quelqu’un à maison.
Il buvait tout les matins un thé fort à la menthe avec beaucoup plus de sucre qu’il est recommandé d’en mettre. Une fois terminé s’habilla, pantalon noir, un pull en laine de la même couleur, et une vieille veste de costard noir qui appartenait à son père et son fidèle bracelet en cuir noir qui couvrait tout l’avant bras de Matthew.
Une fois cela fait, il sorti de chez lui, et descendit les quelques escaliers qui le séparait de la rue. Il devait chercher un travaille, ses parents payait l’appartement, mais il ne voulait plus dépendre d’eux. Le jeune homme marcha jusqu’au Chaudron Baveur, salua le barman avec qui il avait l’habitude de venir boire un thé a midi et dans l’après midi et alla jusqu’au chemin de traverse.
Il cherchait vraiment un travail mais cela était difficile, il devait déjà ce combattre lui-même pour pouvoir aller chercher ce qu’il veut. Mais bon, il était au courant de cela quand il a prit la décision de partir de chez sa mère et son père voila déjà un deux. Il allait sur sa 24éme années… Il n’avait fait que des petits boulot jusque la, et personne ne semblait près a embauché un Lycan… Si seulement cette foutu créature ne l’avait pas mordu ! Bien sur, il évitait de dire ce qu’il était, mais disparaitre chaque mois comme il le faisait, cela éveillait forcement des soupçons… Et sur tout, il commençait a être connu … alors cela devenait vraiment dur de trouver quelque chose ! Durant tout la matinée il demanda a chaque boutique si il y avait une place de libre, mais rien. Ou en tout cas, pas pour lui. Il retourna donc au Chaudron Baveur et demanda un thé à la menthe bien sucré.

«- Tu es sur que tu n’as rien pour moi ? » demanda Matthew avec espoir.

« - Non désolé l’ami, j’ai rien. »

« - Bon, merci quand même » dit-il en finissant son thé.

Il paya les quelques pièces que demandait le homme derrière le comptoir, et sorti.
Il se laissa tomber sur les marches devant le bar des sorciers. Qu’allait-il faire alors ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lisa Bennet
Je suis un(e) moldu(e)

Emploi/Maison : Sans emploi

Rappeltout
Niveau Riddikulus: 0
Epouvantards vaincus : 0
Peur: Agoraphobie
MessageSujet: Re: Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]   Lun 14 Oct - 18:57

Devant le Chaudron Baveur...
Matt & Lisa

Il était tout juste huit heures quand le réveil sonna dans la grande chambre de Lisa. Elle n'avait pas de travail en ce moment mais se levait tout de même aux aurores car sa journée serait tout de même bien remplie. En effet, il fallait qu'elle retrouve la trace de ce Tom Hopkins et cela occupait toutes ses journées en temps normal. Aujourd'hui, elle s'était mise en tête d'aller faire un petit état des lieux dans la boutique qu'elle convoitait, peut-être trouverait-elle ainsi quelques indices sur l'identité de ce mystérieux propriétaire et sur l'endroit où le trouver. Peut-être même qu'il apparaîtrait comme par magie sur le seuil de la porte dès qu'elle poserait un pied sur le sol poussiéreux de la bâtisse.

En attendant, il fallait qu'elle se prépare et fila donc sous la douche où elle passa près d'une demi-heure sous le jet d'eau brûlant. Quand sa peau fut toute rouge, elle se décida à sortir. Le contraste de température entre la salle de bain et la chambre à coucher lui donna des frissons et elle se dépêcha de se sécher afin d'enfiler une jupe aux motifs écossais par dessus une paire de collants noirs et un pull noir sur le tout. Elle se maquilla largement les yeux, les entourant de khôl foncé et d'ombre à paupière tout aussi noire. Et dire que ce n'était même pas sa couleur préférée... Quand elle eut terminée, elle sauta dans ses bottes cloutées et s'observa un moment dans le double miroir collé sur les portes de son armoire. Elle ne s'était jamais trouvé très jolie mais au moins était-elle un peu mieux ainsi affublée que quand elle restait naturelle, au moins à ses yeux. Elle soupira en replaçant une mèche de cheveux convenablement sur le haut de son crâne et quitta la chambre pour la spacieuse cuisine dernier cri au bout du couloir.

Elle se prépara un thé et des toasts, histoire de dire qu'elle aurait avalé quelque chose avant de passer la journée debout à parcourir la ville à la poursuite d'une ombre. Elle avait tellement de mal à retrouver la trace de cet homme qu'elle envisageait de faire appel aux services d'un détective privé. Elle n'était pas certaine que cela rentre dans son budget pour acheter la boutique mais enfin, elle était vraiment déterminée à voir cet achat se faire. Bon nombre aurait abandonné depuis longtemps à sa place mais Lisa n'était pas de ce genre, elle ne laissait jamais tomber quand elle avait une idée en tête et cette fois encore moins qu'une autre. Ce lieu lui plaisait, l'intriguait et l'attirait inexplicablement, tous les jours invariablement. Elle voulait en faire partie et laisser à ses clients le plaisir de ressentir cette forte attraction, d'acheter de bons disques et de faire le bien autour d'eux, le tout dans un seul et même lieu.

Dès qu'elle eut terminée son petit déjeuner, la jeune femme quitta les lieux, enfilant seulement une veste cintrée par-dessus ses vêtements déjà bien assez chaud. Il faisait un peu frais dehors et une fine pluie s'abattait de temps en temps sur les quelques passant déjà sortis à une heure si matinale. Par chance, Lisa ne vivait pas très loin du lieu de son obsession puisqu'elle était l'heureuse héritière d'un luxueux appartement en plein centre de Londres, à une centaine de mètres de la boutique désaffectée. C'est donc très rapidement qu'elle arriva sur place et qu'elle découvrit que, comme d'habitude, il n'y avait personne dans la petite rue, en dehors des vendeurs qui ouvraient peu à peu leurs commerces des plus étranges.

Et la boutique se tenait là, au milieu de la rue, increvable malgré les nombreuses éraflures. Une vieille enseigne pendait, rouillée depuis ce qui semblait être des siècles, et se balançait doucement dans un atroce cliquetis, le seul son retentissant dans la rue déserte. Lisa inspira un grand coup, avalant une immense goulée d'air et avança d'un pas. S'approcher de la boutique était toujours un moment délicat pour elle et à dire vrai, elle n'avait même encore jamais touché la poignée de la porte. Mais ce matin, elle était déterminée à remédier à ce problème : elle entrerait dans la boutique, foulerait son sol poussiéreux et ce ne serait que la première fois d'une longue série.

Malheureusement, une immense nausée la prie dès qu'elle s'approcha un peu trop près de la boutique. Visiblement, y entrer serait plus compliqué que prévu. La jeune femme était tout simplement paralysée sur place, elle ne parvenait plus à avancer alors qu'il ne restait que quelques pas entre elle et la porte d'entrée... Cela aurait été tellement simple mais elle se sentait décidément trop mal pour faire un pas de plus. Lisa regarda autour d'elle, mal à l'aise, à la recherche de quelque chose à faire. Il y avait bien des petites boutiques tout autour où elle aurait pu se rendre pour patienter le temps de se sentir mieux mais elle ne voulait pas s'éloigner trop de la bâtisse, tout comme elle ne voulait pas s'en approcher plus.

Elle repéra un banc de l'autre côté de la rue, qui faisait exactement face à la boutique, à croire qu'il avait été posé là pour elle spécialement. Ce n'était pas vraiment un endroit à l'abri de la pluie, elle risquait d'être trempée avant la fin de la journée si cette dernière se remettait à tomber. Heureusement pour le moment, le ciel s'était éclairci et Lisa traversa donc la rue pour s'asseoir sur le banc et attendre. Il y aurait bien un moment où elle digérerait son petit déjeuner et pourrait reprendre son excursion. Quoi qu'il arrive, ce serait aujourd'hui qu'elle entrerait. Aujourd'hui, oui !

Les heures défilèrent sans que la jeune femme ne se sente capable de faire le moindre geste. Elle s'était sentie mieux petit à petit mais... Quelque chose continuait de la retenir. Personne n'entrait ni ne sortait jamais de cet endroit. Ce n'était pas tellement étrange compte tenu du fait que l'endroit était probablement laissé à l'abandon mais cela troublait beaucoup Lisa. Plus le temps passait et plus elle se disait qu'entrer ne réglerait pas son problème. Elle voulait trouver le propriétaire pour lui faire une offre, pas perdre son temps à visiter les lieux, où elle devrait sans doute entrer par effraction. Cependant, elle était tellement attirée par l'endroit qu'il lui était pratiquement impossible d'en détacher le regard.

C'est ainsi qu'elle vit une chose qu'elle remarquait pour la première fois depuis tout le temps qu'elle observait les lieux -presque quatre heures, donc : quelqu'un venait d'en sortir ! Lisa n'en croyait pas ses yeux. Elle sauta sur ses pieds, prête à s'élancer vers le jeune homme mais s'arrêta un moment pour l'observer. Il s'installa sur les marches, comme s'il attendait quelque chose. Lisa le regarda un moment, anxieuse. C'était la première fois qu'elle voyait quelqu'un sortir de cet endroit, ce qui signifiait qu'elle pouvait y entrer en toute légalité. Ce qui signifiait aussi qu'elle n'avait aucune raison de craindre quoique ce soit.

Prenant une profonde inspiration, Lisa se décida donc. Elle traversa la rue et monta sur le trottoir d'en face, s'approchant doucement du jeune homme tandis que la tête recommençait à lui tourner. Il ne fallait pas qu'elle laisse tomber maintenant qu'elle avait une chance d'en apprendre plus sur cet endroit ! Elle prit son courage à deux mains et se posta devant le jeune homme, baissant les yeux sur lui, avant de s'exprimer d'une voix aimable et enjouée :

"Bonjour ! Je sais que ma question va vous paraître étrange mais, que se passe-t-il à l'intérieur de cette boutique ?"

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Matthew D. Snow
Je suis un(e) sorcier(e)

Emploi/Maison : Sans emploi, pour le moment

Rappeltout
Niveau Riddikulus: 2
Epouvantards vaincus : 0
Peur: "Peur de lui même..." a cause de sa nature lycan.
MessageSujet: Re: Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]   Mar 15 Oct - 1:24

Assis près de la devanture menant au Chaudron Baveur, le jeune homme se prit la tête entre ses mains pour essayer de réfléchir et trouver une issue à son problème. Peut-être trouver un travail côté moldu... cela lui permettrait d'avoir de quoi manger et payer son loyer, au moins pendant un temps.

"- Bonjour ! Je sais que ma question va vous paraître étrange mais, que se passe-t-il à l'intérieur de cette boutique ?"

Matthew sursauta et regarda la femme devant lui avec des yeux ronds. Drôlement habillée, mais très jolie, elle portait une jupe aux motifs écossais, une paire de collants noirs et un pull noir.

« - Euh, bonjour… » dit–il surprit, « Bah, c’est le Chaudron Baveur ! Pourquoi ?»

Il avait parlé d’une voix presque inaudible, mais plutôt amicale. Comment cela se faisait qu’elle ne connaissait pas le Chau … C’était une moldu ! C’était la seule explication possible ! Tous les sorciers savaient ce qu’était cet endroit. Mais qu’elle boulette il avait fait ! Il devait tout de suite trouver une excuse...

*Attends un peu… comment ça se fait qu’elle puisse être là ? Et le repousse-moldu ?*

« Vous avez essayez d’entrer ? Pour voir ce qu’il y avait dedans ? »

Vraiment curieuse cette femme… Comment arrivait-elle à rester là ? Normalement, elle se serait souvenue d’une chose très importante qui n’existait pas ou elle aurait eu la mémoire altérée et serait parti ! Quelque-chose n'allait pas dans cette histoire… Que devait-il donc faire ? Lui jeter un sort ? Il avait sa baguette dans la poche et il était adroit avec les sortilèges… Pourquoi ne pas le faire ? Quelque-chose chez la jeune femme lui disait pourtant d'attendre. Pourquoi ? Cela personne ne pouvait le savoir. Il suffisait juste de la regarder et il en était sûr. Mais, il ne pouvait pas non plus lui dire ce qu’il se trouvait derrière la porte, à moins de se retrouver avec une forte amende ou dérrière des barreaux ! Enfin, il avait révélé le nom étrange de cet endroit, oui, mais comparer au secret qu’était le monde des sorciers, ce n'était rien, juste un détail sans grande importance...

« Ecoutez, si vous n’arrivez pas à entrer, oubliez cet endroit. Vous vous rendrez malade pour rien. » dit-il avec toute la gentillesse dont un homme était capable, convaincu qu'il était sage de l'écouter.

* Je ne sais pas pourquoi, me je pense qu’elle ne lâchera pas …* se dit-il en se passant la main dans les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Devant le Chaudron Baveur.... [PV Lisa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chaudron Baveur (Auberge)
» Petite pause au Chaudron Baveur.
» Chaudron Baveur [PV Aaron]
» EVENT * Scènes de ménage [pv Lindsay]
» René Civil devant le tribunal criminel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nightmare :: Londres :: Le Chemin de Traverse :: Le Chaudron Baveur-